Solehía
SONIA - Magnétiseur, Hypnothérapeute et Coach en Ligne
Magnétisme Hypnose Coaching
SONIA - Magnétiseur, Hypnothérapeute et Coach en Ligne

Stopper le Zona par le magnétisme

12 Oct 2021 Sonia Ferreira Articles

132 vues

Le zona est une maladie due à la réactivation du virus varicelle-zona, survenant chez une personne qui a déjà eu la varicelle. L’éruption a souvent lieu au niveau du thorax, mais peut atteindre d’autres parties du corps.

Beaucoup connaissent ou ont entendu parler du zona… l’ont peut-être vécu, mais qu’en est-il exactement ?

Zona

Qu’est-ce que le zona ?

Le zona est une infection, dermatose, virale aigüe, résurgente de la varicelle. Il touche particulièrement les personnes vulnérables au stress et au surmenage. Il se caractérise par des douleurs névralgiques, qui siègent généralement non loin d’une éruption cutanée type piqûres d’orties et vésicules, groupées en grappes ou en plaques. La peau est également extrêmement sensible au toucher. Il est important de le traiter rapidement : les douleurs seront alors moins fortes et le zona plus facile à traiter.

Une éruption qui brûle sur la peau

La présentation la plus fréquente du zona est celle du zona intercostal. La douleur et l’éruption cutanée suivent donc dans ce cas le trajet d’une côte. Il arrive que plusieurs racines nerveuses soient touchées simultanément.

L’éruption sur la peau peut être précédée pendant quelques jours par des douleurs (sensations de brûlures) ou des troubles de la sensibilité de la future zone concernée par l’infection… Quelques heures ou quelques jours plus tard, l’éruption apparaît sur la peau ou la muqueuse dans le territoire innervé par la fibre nerveuse touchée.

Les signes et symptômes de la présence d’un ZONA :

- une douleur semblable à une brûlure, comme un coup de poignard, la douleur est de forte à modérée.

- la zone atteinte est unilatérale, côté droit face antérieure et postérieure ou côté gauche…

- trois petits points rouges gros comme des têtes d’épingles forment un triangle sur la zone douloureuse.

- une hypersensibilité de la zone atteinte.

- une fatigue anormale.

Les zones d’apparition du ZONA sont le plus souvent intercostales ou ophtalmiques mais l’apparition peut avoir lieu sur tout le corps.

Risques de séquelles

Habituellement bénin, le zona peut avoir des formes graves lorsqu’il survient chez des personnes immunodéprimées. Des complications peuvent survenir lorsqu’il touche les yeux ou les oreilles.

Près de 90 % des zonas guérissent sans séquelles en deux ou trois semaines. En cas d’immunodépression, la crainte est une extension du zona sur plusieurs zones du corps.

Mais dans 15% des cas environ, certaines complications peuvent apparaître, et en particulier, une douleur neurologique persistante et très invalidante de la racine neurologique concernée qui peut durer plus de six mois (« algies post-zostériennes »). Ces douleurs sont atroces et difficiles à traiter, ce qui pousse même certaines personnes à se suicider.

Dans le traitement contre le ZONA le temps est un facteur décisif !!!

D’où vient le zona ?

Le zona est la manifestation d’une réactivation du virus de la varicelle, le plus souvent chez les adultes âgés de plus de 50 ans. Sa réactivation se produit généralement lors d’une baisse des défenses du système immunitaire. Elle se caractérise par l’apparition de vésicules sur la peau, parfois éprouvante.

Habituellement bénigne, cette infection localisée peut-être invalidante par ses complications, en particulier des douleurs qui peuvent persister après l’éruption. Les traitements du zona visent à soulager la douleur et à éviter que celle-ci devienne chronique.

Une fois la varicelle de l’enfance passée, nous pensons souvent que le mal est derrière nous. Erreur, le virus incriminé, baptisé VZV, ne disparaît pas de l’organisme, mais va se loger dans les ganglions sensitifs et s’endort pour un temps plus ou moins long.

Le zona est généré par un virus appelé VZV (varicella-zoster virus) ou varicelle-zona. Il apparaît à la suite de la réactivation du virus qui était resté à l’état latent dans les ganglions sensitifs des personnes qui ont eu une varicelle. Il appartient donc à la même famille que celui de l’herpès et de la varicelle. Le virus du zona n’est pas contagieux. Les névralgies, douleur survenant dans le territoire d’un nerf sensitif, qu’il provoque lors de l’éruption sont liées à la présence de virus qui s’installe sur les nerfs sensitifs.

Le zona, une réactivation du virus de la varicelle.

Le zona est-il une maladie fréquente ?

En France, environ 90 % des personnes hébergent le virus de la varicelle dans un ganglion nerveux. La réactivation de ce virus, cause du zona, est observée chez environ 20 % de ces personnes, le plus souvent après 50 ans ou lorsque le système immunitaire est affaibli.

Dans la très grande majorité des cas, les personnes touchées par le zona ne connaîtront qu’un épisode au cours de leur vie, mais dans 1 % des cas, un ou plusieurs autres épisodes peuvent survenir.

Attention, risque de transmission de la varicelle !
S’il est reconnu que le virus du zona n’est pas contagieux, le liquide clair présent dans les vésicules du zona contient le virus de la varicelle et est très contagieux. Après avoir nettoyé ces vésicules, mieux vaut se laver les mains pour éviter de contaminer une personne qui n’aurait jamais eu la varicelle.

Ces précautions sont particulièrement importantes lorsqu’on côtoie une femme enceinte, un nouveau-né ou une personne dont le système immunitaire est diminué par une maladie ou un traitement. Les personnes ont déjà eu la varicelle ne courent aucun risque de la contracter à nouveau.

Le magnétisme

 Le zona se caractérise par des éruptions cutanées sur le thorax de manière générale. Mais le zona peut aussi se déclencher sur le bras, la jambe, le dos, le ventre.

Comment et pourquoi se déclare-t-il ?

Le zona se manifeste par une douleur suivie immédiatement, ou peu de temps après, par des plaques rouges, boursouflures blanches, vésicules. Il brûle, donne envie de se gratter et peut être très difficile à supporter. Généralement le zona se propage suivant un ou plusieurs nerfs. 

Agir au plus vite avec le magnétisme pour éviter sa propagation, couper le feu et rétablir l’intégrité de vos corps énergétiques donnera les meilleurs résultats.

Même si vous doutez de l’efficacité du magnétisme, il vaut mieux demander l’aide d’un magnétiseur que de ne rien faire, car avec le magnétisme il n’y a aucun effet secondaire, et il est reconnu qu’un magnétiseur est à même de soigner un zona.

Il n’a pas besoin de connaître la maladie qui vous affecte pour vous aider à vous guérir : il évacue les énergies lourdes et stagnantes, en canalisant de la pure énergie ; véritable action de transmutation de l’ombre en lumière.

Le zona apparaît souvent suite à surcroît de fatigue, un stress intense. Votre corps vous fait savoir que vous souffrez des relations ou de la distance qui se creuse entre vous et vos proches (souvent enfants ou petits enfants). Si ce n’est pas votre cas, il fait souvent suite à un sentiment inconscient de culpabilité. Ce peut être aussi : « je suis une mauvaise mère, un mauvais grand père… »

Lors d’une séance nous décodons ce que le zona signifie pour vous (le thérapeute est souvent nécessaire pour apporter son point de vue extérieur), ce qui permet d’accepter et prendre les décisions d’évolution qui se révèlent à vous.

Le magnétiseur va couper le feu et vous soulager de façon importante et très rapidement de la brûlure et de la démangeaison. Il va également procéder au rééquilibrage complet de votre corps énergétique afin de vous mettre au meilleur de votre forme et à votre meilleur potentiel de guérison.

Agir au plus vite va favoriser la cicatrisation et la régénération des tissus. Le magnétisme va également limiter les douleurs résiduelles qui peuvent perdurer des mois voire des années après le zona. Il s’agit de sensations de picotements, d’insensibilisation ou de gêne persistante sur tout ou partie de la zone affectée par le zona.

Ces douleurs ne sont pas systématiques et varient en intensité suivant le niveau de fatigue du sujet et les conditions climatiques (plus important quand il fait froid par exemple).

Après le traitement d’un zona, l’organisme est affaibli, aussi un (ou plusieurs) soins énergétiques, sera d’une grande utilité pour réharmoniser le système énergétique et aider le patient à retrouver sa pleine vigueur.

Par expérience, le zona se traite très bien à distance, quelle que soit la distance.

De plus en plus de personnes font appel aux guérisseurs pour traiter les séquelles d’un ZONA, qui peuvent aller dans la durée de 3 mois à 3 ans, voire 30 ans. Il faut savoir que le facteur – temps est un élément très important dans le traitement du zona, un zona disparaît dans la journée s’il est traité par un magnétiseur le jour même de son apparition, et dans la semaine s’il est soigné dans les 5 jours.

En cas de doute, dès l’apparition des premiers symptômes, le premier bon réflexe doit être de consulter son médecin traitant pour établir un diagnostic précis. Le second doit être de contacter son magnétiseur sans tarder.

C’est ce que font la plupart des malades qui guérissent sans problème. Mais trop nombreux encore sont les patients qui ignorent l’efficacité de l’intervention du magnétisme sur cette pathologie.


Articles similaires

Inscription à la Newsletter :

Envoyé !

Mes lectures

Livres qui m'ont inspirée. 

Films et Musiques

De beaux messages, de magnifiques émotions.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.